Une ancienne doctorante de l’ED 355 lauréate du Japan Academy Price: Yumi NARASAWA

Yumi Narasawa présente son travail à l'Empereur et à l'Impératrice ; en arrière, le Président de l'Académie du Japon

Notre ancienne doctorante Yumi Narasawa est lauréate du prestigieux Japan Academy Price, pour sa thèse sur les autels chrétiens du Sud de la Gaule, dirigée par Michel Fixot (LA3M)

Le prix lui a été décerné à Tokyo le 12 juin au cours d'une cérémonie en présence de l'Empereur, à laquelle est invité son directeur de la thèse. ( cf photo:Yumi Narasawa présente son travail à l'Empereur et à l'Impératrice ; en arrière, le Président de l'Académie du Japon)

Après une licence en Histoire de l’Art en 1989 à l'Université de Tokyo comprenant un mémoire intitulé Recherches iconographiques sur les miniatures de l'Apocalypse de Beatus et suite à une maîtrise obtenue en 1992 avec le sujet Les miniatures du Pentateuque de Tours, Paris, B. N. cod. nouv. acq. lat. 2334, Yumi Narasawa a été nommée maître-assistante au département d'Histoire de l'art de la Faculté des Lettres de l'Université de Tokyo (1993-1996).

Sous la direction de M. Fixot, elle s’inscrit successivement en DEA puis en thèse à l’Université de Provence sur le sujet Les autels chrétiens du Sud de la Gaule (Ve-XIIe siècle), thèse soutenue en 2008 qui fait ensuite l’objet de cet ouvrage paru aux éditions Brépols (collection Bibliothèque de l’Antiquité tardive) pour lequel elle a obtenu un Prix de la Japan Academy en 2017.

L'inventaire des autels qui concerne environ 450 objets répertoriés concerne deux régions, Provence et Languedoc méditerranéen, au sein desquelles, d’une part autour de Marseille et d’autre part autour de Narbonne, se sont constitués deux groupes de tables, fortement caractérisés chacun par la morphologie et le décor, influencés aussi à leur façon par des formes antiques. En l’absence de décor sculpté, la grande majorité des tables et des supports étudiés, rarement dans leurs formes complètes, est analysée afin d’établir des critères chronologiques et géographiques. Un point particulièrement intéressant est le réemploi d’objets antiques, cippes ou autels païens, réutilisés comme matériau pour ces objets liturgiques chrétiens.

Yumi Narasawa est actuellement Professeur à l'Université de Josai, Japon, chercheur à l’Université de Tokyo (IAGS), et chercheur associé au LA3M (MMSH-Aix-en-Provence).