Soutenance de thèse de Fannie BROYELLE

Ecole Doctorale
ESPACES, CULTURES, SOCIETES - Aix Marseille
Spécialité
Sociologie
établissement
Aix-Marseille Université
Mots Clés
art in situ,culture,contexte,milieu urbain,méthodologie,écostystème
Keywords
culture,context,art in site specific,urban spaces,Methodology,ecosystem
Titre de thèse
Aventures artistiques et culturelles en milieu urbain : Émergence et enjeux d’une culture professionnelle contextuelle et écosystémique
Artistic and cultural adventures in an urban spaces : The emergence and challenges of a contextual and ecosystemic professional culture
Date
Jeudi 30 Mai 2024 à 14:00
Adresse
Sciences Po Aix 31 Av. Jean Dalmas 13100 Aix-en-Provence
Espace Philippe Seguin
Jury
Directeur de these Mme Sylvia GIREL Aix Marseille Université
Examinateur Mme Agathe OTTAVI Cuesta
Examinateur Mme Chloé LANGEARD Université d'Angers
Rapporteur M. Luc GWIAZDZINSKI ENSA Toulouse
Rapporteur M. Pascal NICOLAS-LE STRAT Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis
Examinateur Mme Laure VERDON Aix Marseille Université
Examinateur M. Alexandre GRONDEAU Aix-Marseille université

Résumé de la thèse

Les aventures artistiques et culturelles en milieu urbain sont des écritures contextuelles, qui s’inscrivent dans le temps long, sur leur territoire d’action avec les habitants et des acteurs issus de différents mondes professionnels. Pilotées par des acteurs culturels et/ou des artistes (groupes, compagnies ou collectifs), elles sont financées dans le cadre de politiques publiques, de mécénats privés, ainsi que par les ressources propres générées par les activités elles-mêmes. Durant plusieurs années, cette recherche a permis d’observer que ce type de dispositifs se déroule selon un état d’esprit et des modes opératoires spécifiques, souvent développés de manière intuitive par les principaux acteurs (artistes et opérateurs culturels) ; leur caractéristique principale étant d’être adaptée au contexte dans lequel les interventions se déroulent. La poursuite de l’analyse a permis de constater que ces manières de faire sont souvent mises en tension par le caractère très structuré de chaque monde en présence - considérant ici plus particulièrement les mondes de l’art, des institutions et de la fabrique de la ville. Aussi, ces démarches diffèrent-elles de la conduite de projet souvent attendue par les politiques culturelles, les commanditaires privés ou certains acteurs (en matière d’écriture, de mise en œuvre et d’évaluation). Partant de ces deux constats, la recherche propose de définir cet état d’esprit et ces lignes d’action sous la forme d’une culture professionnelle propre aux aventures artistiques et culturelles en milieu urbain, afin qu’elle soit partagée par les différentes parties prenantes. Cette culture professionnelle a pour fondements majeurs d’être à l’écoute de l’expression du contexte, ainsi que d’opérer selon des principes d’accordement entre les différents protagonistes. Le travail est nourri par une littérature variée en sociologie des arts et de la culture, sociologie des organisations, philosophie, géographie, économie, histoire de l’art, urbanisme et politiques culturelles. Il s’appuie sur trois terrains, avec des recherches-actions menées entre 2015 et 2023 : Les Ateliers de la Cité (Sextant &+, fondation Logirem), Marseille ; Nos Forêts Intérieures (Cie Un Château en Espagne, Le Merlan scène nationale), Marseille ; et plus particulièrement Transfert (Pick Up Production), Rezé~Nantes.

Thesis resume

Artistic and cultural adventures in urban spaces are context-dependent creations that take place over a long period of time, in their area of action, with local residents and participants from a variety of professional backgrounds. Led by cultural participants and/or artists (groups, companies or collectives), they are financed by public policies, private sponsorship and the project’s own resources. Over several years of study and analysis, it has been observed that this type of scheme follows a specific mindset and modus operandi, often developed intuitively by the main participants (artists and cultural operators); their main characteristic being to be adapted to the context and environment in which the interventions take place. Continuing the analysis, it was noted that this modus operandi is often put in tension by the highly structured nature of each world in presence - considering here more particularly the worlds of art, institutions and city-making. As a result, these approaches differ from the project management often expected by cultural policies, private sponsors or certain participants (in terms of project writing, implementation and evaluation). Based on these two observations, the present research proposes to define this state of mind and this modus operandi in a professional culture, specific to artistic and cultural adventures in urban spaces, so that it can be shared by the various stakeholders. This professional culture is based on listening to the expression of the context, and operating according to tuning principles between the various protagonists. The work is mainly nourished by literature in the sociology of arts and culture, sociology of organizations, philosophy, geography, economics, art history, urbanism and cultural policies. It is based on three fields, with action-research carried out between 2015 and 2023: Les Ateliers de la Cité (Sextant &+, fondation Logirem), Marseille; Nos Forêts Intérieures (Cie Un Château en Espagne, Le Merlan scène nationale), Marseille; and more specificially Transfert (Pick Up Production), Rezé Nantes.